11 juin 2008

Arrivée à Burgos.

Hola todos,

Ça y est, je me motive pour mettre le blog à jour.

Depuis la dernière fois il y a eu cette période passionnante et si enrichissante que nous connaissons tous en moyenne deux fois par an : les exams et l’apprentissage par cœur, bête, méchant et stupide…mais néanmoins nécessaire (et oui on a beau comprendre le Droit, il faut bien le retenir !). D’où le fait que je n’avais pas grand-chose de passionnant à raconter.
J’ai fini les exams fin mai puis je suis rentrée quelques jours à Rennes où j’ai essayé de voir un maximum de monde avant de repartir, désolée pour ceux que je n’ai pas appelés mais en 4 jours ça a été la course !! Samedi dernier, je suis partie direction Bordeaux où j’ai passé la journée avec ma cousine Coralie. Je n’ai pas vu de caribou mais la bourgeoisie dans toute sa splendeur, incroyable, comme si on avait lâché des dizaines de milliers de malouins à Bordeaux… je vous laisse imaginer le nombre de mèches, chaussures bateaux, et bermudas que j’ai croisés en quelques heures !!

Passons aux choses sérieuses, je suis repartie dimanche en direction de ma destination finale : Burgos. La route a été un peu plus longue que prévue car dans le genre « viedemerde.fr », j’ai acheté le seul GPS qui invente (oui oui invente) des routes pas encore construites et qui m’a fait perdre une bonne heure à tourner en rond !!
J’ai eu un peu peur en arrivant, je me suis sérieusement demandée ce qui se passait. Entendons nous bien, je suis très contente que tous les travailleurs aient la chance mais surtout le droit de se reposer le dimanche… mais ça fait très bizarre d’arriver dans un endroit où absolument tout est fermé, j’ai tourné un bon moment dans la ville et je commençais à penser que je n’allais pas dîner le soir quand je suis tombée sur une boutique de souvenirs pour touristes, qui vendait de la nourriture et ou j’ai pu acheter des pâtes… Je dois avoir pris la mauvaise habitude parisienne de trouver ce que je veux, quand je veux.

Je suis dans une colloc avec deux filles et les parents de l’un d’entre elles. L’appart est bien et l’avantage c’est que je suis seulement à 15 minutes à pied de mon travail. Bon maintenant je dois vous avouer quelque chose… la marche à pied sera beaucoup plus agréable quand il fera beau…. Et oui il fait beau partout sauf à Burgos ! Bon ce n’est pas non plus le pole nord mais il a fait a peine 15 degrés lundi, et il pleut régulièrement depuis que je suis arrivée. Les mauvais esprits diront que c’est pour que je me sente comme à la maison (n’est-ce pas Paulin).  Mais bon il paraît que quand le soleil va arriver les températures pourraient monter jusqu’à 40 degrés, je risque de souffrir un peu si c’est le cas.

J’en arrive à mon stage que j’ai commencé lundi matin. J’ai vraiment beaucoup de chance, le service ou je travaille n’avait jamais accueilli de stagiaire avant donc ils sont adorables avec moi. J’ai plein de choses à faire et ils veulent vraiment m’intégrer dans le processus de travail. Mais je raconterai ça dans un prochain message, je n’ai pas le courage ce soir.

Pour ceux que cela interesse j’ai un numéro de téléphone, les sms font toujours plaisir :
0034627615509


burgos


Posté par fannygasc à 20:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Arrivée à Burgos.

    bon et bien je serais la premiere courageuse a te poster un pti commentaire! j'ai juste hate de venir decouvrir tout ca en vrai!! un peu de patience, ca va venir vite (jespere!!)
    bisous poulette, on continue a se donnerdes news regulierement

    Posté par lili, 11 juin 2008 à 21:20 | | Répondre
  • Un blog?
    Ca c'est une bonne idée! Crois bien que je suivrai les aventures de Fanny Gasc tout cet été: je sens que c'est déjà ma série préférée!!!!!

    T'inquiète pas pour le soleil. En Espagne, il faudrait vraiment avoir la poisse pour ce taper deux mois de pluie.
    Moi je fais mes bagages parce que je pars demain, donc ce sera le black out pendant une bonne semaine. Je donnerais des news et des photos en rentrant.

    De gros bisous et profite bien de ton expérience espagnole.

    Sandra

    Posté par sandra, 12 juin 2008 à 12:20 | | Répondre
Nouveau commentaire